Les portes du Café Charbon sont ouvertes à toutes formes d’expression artistique et culturelle. Il est question de musique théâtre, photographie, cinéma et autres curiosités…

C’est tous les jeudis et c’est gratuit.

De 18h à 19h : Accueil du public.

19h: début des activités.

***************

L’école de la deuxième chance:
Les élèves de l’école de la deuxième chance de Saint Eloi s’installent au Café Charbon le temps d’une soirée percussions.
L’école de la deuxième chance est un dispositif ayant pour objectif d’assurer l’insertion sociale et professionnelle des jeunes adultes de 18 à 25 ans sans qualification et sans emploi.

Dans un deuxième temps, le Foyer résidence des Marizys présentera les travaux de ses résidents.

Foyer résidence des Marizys  / exposition:

Le projet consiste à  créer un carnet à vocation pédagogique à  l’aide d’illustrations, de photos et de commentaires de résidents et professionnels. C’est aussi permettre l’expression des résidents. IL a pour finalité de faire avancer les représentations du handicap dans notre société et c’est pourquoi, nous avons décidé d’en parter. Il permet d’aborder le sujet de la bientraitance de personnes en situation de handicap.

La bientraitance concerne à la fois des professionnels du secteur social, médico-social et sanitaire que chaque citoyen quand il ne peut croiser le regard d’une personne en situation de handicap. Ce carnet sera distribué dans les écoles et collèges de la Nièvre ainsi que dans les établissements médico-sociaux. Il donnera lieu à une exposition à la Machine et à Nevers.

Une société qui a conscience de ses propres vulnérabilités est une société plus humaine. Ce reportage est l’occasion de mettre en illustrations et photos les réalités que vivent les personnes que nous accompagnons afin de sensibiliser chacun d’entre nous à ce que représente être une personne vulnérable. Par ce projet nous souhaitons poser clairement la question de la bientraitance à la fois des professionnels de nos secteurs mais également de toute la société.

Ce projet s’inscrit dans un contexte plus large de valorisation des rôles sociaux que nous souhaitons développer au sein de l’établissement ainsi que la dimension culturelle.   Une photographe et un graphiste  ont rencontré les résidents et les équipes. Par l’échange et une première journée autour du portrait chinois, les résidents ont pu partagé leurs expériences, leurs brèves de vie au sein de l’établissement. Les partenaires ont aussi été invités à témoigner.