THE MONSTER (Suisse)
Groupe originaire de Berne (Suisse) formé en 1986 par Révérend Beat-Man. D’abord versé dans le psychobilly classique, The Monsters évolue vers un rock’n’roll garage, énergique, au son cru, un peu crasseux … mais tellement sincère ! Un style bien à eux qui peut sans doute déranger des oreilles formatées, mais qui réchauffera le cœur des puristes. Imparable, surtout sur scène.

THE RAINBONES (France)
Ce groupe de Dijon (Bourgogne) formé en 2011, oscille entre ballades sombres, swamp rock habité ou punk-rock ! The Rainbones affectionnent les guitares hantées, les basses hypnotiques, les rythmiques possédées. Les textes, les voix, prêchent des histoires étranges et tordues, croisant sur scène des groupes comme Gallon Drunk, Wovenhand ou le Gun Club.

Et oui, encore un groupe suisse ! Cela fait quelques années maintenant que la Confédération Helvétique nous abreuve de bons combos comme Peter Kernel, Faï Baba ou Hyperculte, tous vus sur la scène du Café Charbon en 2017. Mais The Mosnters, c’est encore autre chose : pensez-donc, ce groupe culte mené par le diabolique Reverend Beat-Man (vu en février 2017 pour le One Fest au Charbon) prêche le rock’n’roll garage-trash depuis maintenant 30 années !
En 1ère partie ce sont les dijonnais de The Rainbones qui ouvrent ce bal … rock !

20h00 – 9 € et 12 €