On peut le dire, l’AMTNC (l’Association Musiques Traditionnelles du Conservatoire de Nevers) a monté un projet extraordinaire. Oui, extraordinaire puisque ça sort complètement de l’ordinaire. Du 19 mars au 3 avril Nevers et la Nièvre seront animées de concerts, de bals, d’expositions et de films. Ce festival protéiforme est né d’une rencontre entre Dominique Forges enseignant au conservatoire et Vent du Nord groupe de musique traditionnelle connu internationalement.

Au cœur de ce croisement entre deux territoires, une création musicale : « La Belle Entente ». Un nom élégamment choisi pour appeler un concert réunissant plus de 70 personnes sur scène… Cette création sera présenté au public à la Maison de la Culture le samedi 2 avril.

L’idée principale de la Nièvre rencontre le Québec est de créer des liens, des échanges. Ce festival suit la réussite de la Nièvre rencontre l’Algérie.

Parmi la riche et ambitieuse programmation, le Café Charbon accueillera le très célèbre groupe de Normandie « Mes Souliers Sont Rouges ». Depuis 1991 Mes Souliers Sont Rouges rendent, entres autres, hommage au Québec et au Canada à travers leur répertoire qui inclut de nombreuses reprises.

En première partie, ça sera Matawa, venu du Morvan dont le nom signifie « la rencontre des eaux ». Matawa mêlera un répertoire de musique traditionnelle Irlandaise, de centre France ainsi que du Québec.

Découvrez sans plus attendre toute la programmation de la Nièvre Rencontre le Québec ICI.