Le mercredi 2 mars et le samedi 5 mars prochain aura lieu la sixième édition du ONE FEST. Entre le Pac des Ouches et le Café Charbon, le ONE FEST promet dors et déjà de beaux moments.

Depuis 2011, Boum Cœur Records organise à Nevers ce festival un peu hors norme. Cet événement s’intéresse non pas à un style de musique ou à une culture mais à une manière de pratiquer la musique : seul.

L’idée vient du RMI BRICA FEST à Toulouse qui avait lieu au Pavillon Sauvage jusqu’en 2009. Bilou, le boss de Boum Cœur Records y était et a trouvé ça génial. Du coup, il s’est mis en tête d’organiser son propre événement. Pour jouer au ONE FEST, une seule condition : faire de la musique seul.

Le ONE FEST est ouvert à tous les musiciens et musiciennes, quelque soit leur univers. La programmation s’est faite d’abord par recherche, puis par bouche à oreille et doucement, mais surement, l’événement commence à gagner en notoriété. Les tourneurs commencent à contacter le festival pour y programmer leurs artistes.

Le crédo du ONE FEST est de mettre en avant les talents solitaires et de promouvoir l’éclectisme. Cette année encore, y seront présents différents styles de musique : la folk/blues de THE WOODEN WOLF, l’electro noise de BESOIN DEAD, les sonorités américaines de TARON WARE ainsi que l’indus de ZERO ABSOLU. Toute la programmation est à découvrir sans plus attendre ICI et ICI. Il y en a pour tous les goûts et, encore une fois, il ne serait que trop recommandé de se laisser surprendre au Pac des Ouches ou au Café Charbon…

Le rêve de Bilou ? Programmer Black Pus, Brushy One String, Remi Brica ou encore Estas Tonne. Pour la septième édition ? Programmer plus de musiciennes que de musiciens.

Toute l’actualité de BOUM COEUR RECORDS sur leur site.