Ouverture des portes à 20h

Restauration disponible sur place. (Foodtruck)

Reggae

Plein Tarif 13€

Tarif Réduit: 10€ (demandeur d’emplois, étudiants, moins de 18ans, adhérents des salles partenaires)

***************************

ATTENTION : Les groupes joueront dans l’ordre suivant.

BRAIN DAMAGE

Considéré comme l’un des fondateurs de la scène dub en France, il y crée dès 1999 le premier live machine du genre. Après avoir produit le fameux « Brain Booster », embryon du dub-steppa à la française, il établit des connections avec certains des maîtres du style en Angleterre (Zion Train, Alpha & Omega, The Disciples). En 2002, à Londres, il réalise en compagnie du chanteur Tena Stelin l’incontournable « Genetic Weapon », encore repris tout récemment par le soundsystem OBF, et produit par la suite ses deux premiers albums sur le label parisien Hammerbass. Toujours accompagné de Raphaël Talis, bassiste, il rejoint en 2006 l’écurie Jarring Effects. S’en suit une trilogie d’albums expérimentaux et conceptuels réalisés en collaboration avec une pléiade d’artistes internationaux (Black Sifichi, Mark Stewart, Hakim Bey). Il s’affranchit alors franchement des codes du genre dans lequel on l’avait peut-être catalogué un peu rapidement.

En 2011, le départ de son acolyte marque le début d’une nouvelle ère pour le projet, qui devient plus que jamais polymorphe. Martin Nathan alterne alors les collaborations (High Tone, Vibronics, Sir Jean) avec ses travaux en solo le rapprochant toujours plus des sources mêmes de son style de prédilection. En 2015, la réalisation en Jamaïque d’une partie son nouvel album, et la participation des légendaires Horace Andy, Willi Williams, Winston Mc Anuff, Kiddus I et Ras Michael semblent en témoigner.

Au fil de toutes ces années, il a su se forger une solide réputation internationale, cultivant avec talent une certaine dichotomie entre ses sessions de studio souvent cérébrales, et des centaines de prestations live, toujours explosives. En France, de par son passif et sa capacité à se renouveler, Brain Damage apparaît désormais comme le trait d’union entre la scène qu’il a contribué à créer il y a plus de 15 ans, et les nouveaux leaders d’un dub rajeuni, plus synthétique et frontal.

CLINTON FEARON

« Many of my songs started just like that, with me and mi guitar”
~ Clinton Fearon

Depuis la sortie de Mi An Mi Guitar en 2005, Clinton Fearon offre des performances en solo acoustique. Ces concerts intimistes révèlent l’univers de l’artiste dans des lieux variés, pour rencontrer de nouveaux publiques sous le charme de sa voix soul et des ses chansons originales.
En 2012, le maestro publie son second opus acoustique, Heart And Soul, qui rassemble de nouvelles versions de chansons écrites en Jamaïque entre 1969-84, alors que Clinton était l’un des piliers des mythiques Gladiators.
Aujourd’hui son répertoire acoustique traverse 45 années de musique Jamaïcaine, un voyage au travers du gospel, du niabinghi, du ska, du rocksteady et du reggae.
Seul en scène, l’artiste donne tout son cœur et son âme. Il joue, chante et parle avec son public. Clinton Fearon partage son expérience unique de la vie avec humanité et poésie.

Vous devez autoriser Youtube sur notre site Internet pour voir la vidéo qui est insérée dans cette page en cliquant ici : Gestion des cookies

PAPA STYLE

C’est en 2002, que Yohann et Christobal créent le groupe « Papa Style & Baldas ». L’un au chant, à la guitare et à la trompette s’associe malicieusement avec son complice évoluant au piano, percussions, claviers, chœurs, et boite à rythme. A eux deux, ils nous livrent un ska-reggae dynamique, haut en couleur, et chaleureux. Leurs textes, en français, impliqués et sans concessions, sortent des sentiers battus du reggae hexagonal par leurs cotés parfois décalés et plein d’humour. Ils se démarquent également par la diversité des rythmes proposés, alliant les tempos lents et posés du reggae-roots, à la vivacité du dancehall, du ska et du raggamuffin.

Leurs prestations relèvent toujours de la performance car chacun des deux protagonistes manie avec brio pas moins de trois instruments différents. Sur scène, leurs improvisations permanentes associées à une joie communicative, crées une forte complicité avec le public. Leur musique originale et conceptuelle prend tout son sens en live pour nous laisser une impression unique.
En 2005, les deux compères enregistrent leur premier maxi en auto production. Lors de leurs différentes tournées, ils en écoulèrent plus de 3000 exemplaires. Le succès remporté par cet opus ainsi qu’un public nombreux motivera « Papa Style et Baldas » à aller de l’avant.
Fin 2008, le groupe signe sur le label X-Ray Production, aux cotés d’artistes renommés comme Danakil ou encore Elisa Do Brasil. Tout s’enchaine ensuite rapidement. En 2009 le groupe sort nouvel album intitulé Arnaque Légale. Fort du succès de ce dernier, et après une longue tournée de plusieurs mois, le groupe repart en studio…

Début 2010, et après plus de 600 concerts, le duo a toujours aussi faim de live. Le deuxième album est achevé et sortira le 23 avril 2010, toujours sur le label X-Ray Production et distribué nationalement par Socadisc. Il sera intitulé Blasés du boulot et comptera sur la participation de Big Red, le célèbre chanteur de Raggasonic, et du talentueux groupe Danakil. Toujours aussi efficace et engagé, cet album reste dans la pure tradition de « Papa Style et Baldas ». A peine l’enregistrement terminé, ils repartiront sur les routes de France pour une tournée de plus de 70 dates !

Une solide expérience scénique, de l’énergie à revendre, un concept original, un duo multi instrumentiste aux voix complémentaires, font de « Papa Style et Baldas » un groupe unique.

Vous devez autoriser Youtube sur notre site Internet pour voir la vidéo qui est insérée dans cette page en cliquant ici : Gestion des cookies